Le Front commun pour la transition énergétique demande au premier ministre Philippe Couillard de retirer le projet de loi sur les hydrocarbures

Le Front commun pour la transition énergétique a publié aujourd’hui une lettre ouverte au premier ministre Philippe Couillard afin de lui demander de scinder le projet de loi no 106[1] et d’en retirer le projet de loi sur les hydrocarbures, qui ouvre la porte au développement de la filière pétrolière et gazière sur l’ensemble du territoire québécois. Le projet de loi no 106 a été déposé à la toute fin de la dernière session parlementaire, le 7 juin 2016, et doit faire l’objet de consultations particulières en Commission parlementaire à compter du 16 août prochain. Coalition de plus de 50 groupes citoyens et ONG environnementales, le Front commun estime que le projet de loi no 106 contient des dispositions intéressantes sur la transition énergétique mais que le chapitre IV sur les hydrocarbures, qui est totalement à contre-courant de ces dispositions, doit être mis de côté.

« Québec doit tourner une fois pour toutes la page du rêve de l’or noir et s’engager à fond dans la véritable transition énergétique, sans hydrocarbures fossiles », a déclaré Steven Guilbeault, d’Équiterre.

Read More

Partager

Un NON enflammé aux projets pétroliers

2015-06-20_NON-ÉlanGlobal_LIslet-7Au cours de la soirée du 20 juin dernier, une cinquantaine de personnes se sont réunies au quai de L’Islet pour allumer un feu sur la grève du Saint-Laurent, afin de dire NON aux projets irresponsables d’exploitation et de transport de pétrole au Québec et de réclamer des gouvernements un plan pour sortir du pétrole. Il s’agissait d’une réalisation conjointe de l’organisme TerraTerre Solutions écologiques, de l’entreprise Linéaire Design et du comité citoyen STOP oléoduc Montmagny-L’Islet.

Read More

Partager

TransCanada : le CQDE franchit une autre étape vers la reconnaissance des droits des francophones

Des citoyens et des organisations appuient la nouvelle démarche juridique[1] entreprise vendredi dernier par le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) qui, avec le soutien du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL), demande à l’Office national de l’énergie (ONÉ) de participer à une médiation. L’objectif est de parvenir à une entente sur la question de l’absence de version française de la demande déposée à l’ONÉ par TransCanada pour son projet Énergie Est.

Cette nouvelle demande du CQDE s’inscrit dans la foulée de nombreuses démarches entreprises depuis décembre dernier qui visent à assurer le plein accès des francophones au processus d’audiences. Elle suit également le rapport préliminaire du Commissaire aux langues officielles selon lequel les 11 plaintes déposées sur cette question étaient fondées. « Le Commissaire aux langues officielles est d’avis que l’ONÉ ne prend pas les mesures positives nécessaires afin de se conformer à la Loi sur les langues officielles dans le cadre de l’évaluation du projet Énergie Est », affirme Karine Péloffy, du CQDE.

Read More

Partager

Doublons la Marche : un grand succès grâce à la participation citoyenne!

Pour communiqués

 

Québec, le 14 avril 2015 – Plus de 25 000 personnes ont répondu à l’appel et défilé dans les rues de la ville de Québec à l’occasion de la Marche Action Climat ce 11 avril.

« C’est une grande réussite et nous sommes particulièrement fiers de la réponse que nous avons reçue suite à la campagne Doublons la Marche, une collaboration des comités citoyens participant à Coule PAS chez nous, et des organisateurs de la Marche Action Climat, afin de multiplier le nombre de personnes » indique Anne-Céline Guyon, porte-parole de Coule pas chez nous.

Les citoyens et citoyennes ont répondu massivement en participant à cette grande Marche Action Climat, fruit d’une coalition pancanadienne, initiée par le mouvement environnemental québécois en collaboration avec les Premières Nations, les organisations syndicales, les groupes citoyens, les mouvements sociaux et les étudiants. « Tous ensemble, nous avons envoyé un message clair et fort aux premiers ministres du Québec et des provinces : OUI à la protection du climat, NON au projet d’oléoduc de TransCanada et au pétrole issu des sables bitumineux et POUR les énergies renouvelables! », ajoute Anne-Céline Guyon. « Nous faisons tous partie de la solution! Et face aux défis que représentent les changements climatiques, nous avons besoin de toutes les forces créatrices et innovatrices. »

Read More

Partager

Création de la Fondation Coule pas chez nous

Québec, le 6 avril 2015 – Les groupes porteurs de la campagne Coule pas chez nous se sont réunis en fin de semaine à St-Elzéar de Beauce en formule «Lac à l’Épaule» afin de finaliser la mise en place de la structure qui sera garante de la suite du projet. Vingt-quatre personnes représentant treize groupes citoyens ont pu débattre d’une série de propositions.

Après ces deux jours qui ont clôturé un travail de plusieurs mois pour élaborer le plus démocratiquement possible sa structure, les membres de la Campagne sont fiers d’annoncer le lancement de la Fondation Coule pas chez nous. Les groupes porteurs de la campagne ont retenu le modèle d’un OBNL avec Fondation. Aussi, lors de cette rencontre, la mission ainsi que les statuts et règlements ont entre autres été entérinés et adoptés.

Le premier conseil d’administration a également été élu. Celui-ci est composé d’Anne-Céline Guyon de Stop oléoduc Portneuf Saint-Augustin, Martin Poirier de NON à une marée noire dans le St-Laurent, Micheline Langlois de Stop oléoduc Capitale-Nationale, Marie-Josée Béliveau de la Marche des peuples, Simon Côté de Stop oléoduc Kamouraska, Audrey Yank de la COVO (Coalition vigilance oléoduc) et Odette Sarrazin des Comités vigilance hydrocarbures de Lanaudière.

Read More

Partager