Préservons la ressource qui n’a pas de prix : l’eau !

L’Islet, le 10 avril 2017 — Plusieurs comités de citoyens membres du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ), dont les comités STOP oléoduc, se sont retrouvés dimanche 9 avril à L’Islet à l’occasion de l’assemblée régionale de la région Estuaire. Ces comités s’opposent depuis de nombreuses années au transit et à l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures fossiles. Cette rencontre a permis de faire le point sur les différents projets qui menacent notre territoire et notre eau, tels l’oléoduc d’Énergie Est et les trains de Chaleur Terminals.

RVHQ_Estuaire-Mer_9avril2017

Read More

Partager

Le Front commun pour la transition énergétique demande au premier ministre Philippe Couillard de retirer le projet de loi sur les hydrocarbures

Le Front commun pour la transition énergétique a publié aujourd’hui une lettre ouverte au premier ministre Philippe Couillard afin de lui demander de scinder le projet de loi no 106[1] et d’en retirer le projet de loi sur les hydrocarbures, qui ouvre la porte au développement de la filière pétrolière et gazière sur l’ensemble du territoire québécois. Le projet de loi no 106 a été déposé à la toute fin de la dernière session parlementaire, le 7 juin 2016, et doit faire l’objet de consultations particulières en Commission parlementaire à compter du 16 août prochain. Coalition de plus de 50 groupes citoyens et ONG environnementales, le Front commun estime que le projet de loi no 106 contient des dispositions intéressantes sur la transition énergétique mais que le chapitre IV sur les hydrocarbures, qui est totalement à contre-courant de ces dispositions, doit être mis de côté.

« Québec doit tourner une fois pour toutes la page du rêve de l’or noir et s’engager à fond dans la véritable transition énergétique, sans hydrocarbures fossiles », a déclaré Steven Guilbeault, d’Équiterre.

Read More

Partager

Des groupes citoyens et environnementaux réitèrent leur demande de suspension du BAPE « générique » sur Énergie Est et dénoncent le processus anti-démocratique

Avatar du BAPE sur Twitter

Avatar du BAPE sur Twitter

Montréal, le 2 mars 2016 – Dans la foulée de la décision du Québec de demander une injonction pour forcer TransCanada à se conformer aux lois québécoises et de la demande d’injonction déposée hier par le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) et ses co-requérants afin d’annuler les audiences du BAPE sur la portion québécoise du projet d’oléoduc Énergie Est qui devaient débuter lundi, des groupes citoyens et environnementaux reviennent à la charge pour demander au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques de suspendre le mandat « générique » qu’il a confié au BAPE relativement au projet Énergie Est de TransCanada.

Read More

Partager

Passage de l’oléoduc Énergie Est dans la Capitale-Nationale : Le CRE – Capitale nationale et le Mouvement STOP oléoduc rejettent les arguments du maire de Québec

 

© Jean-François Déry

© Jean-François Déry

Québec, mardi 16 février 2016 – Le maire de Québec, Régis Labeaume, se prononçait hier en faveur du projet d’oléoduc Énergie Est. Le Conseil régional de l’environnement de la Capitale-­Nationale et le Mouvement STOP oléoduc souhaitent remettre les pendules à l’heure.

Read More

Partager

L’avenir n’est pas dans les pipelines

À l’instar de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) doit tenir des consultations publiques sur Énergie EstSTOP Oléoduc 9 3 ) caméra Luc 16 nov 2013 003

Québec, le 10 février 2016 – Dimanche dernier, nous apprenions que le maire de Québec, monsieur Régis Labeaume, se trouvait un allié en la personne du maire de Calgary, monsieur Naheed Nenshi, pour appuyer ses revendications auprès de TransCanada. Celles-ci portent principalement sur la nécessité pour la compagnie d’entamer un véritable dialogue avec la population, ainsi que d’apporter des réponses concrètes aux questions de sécurité publique et de protection de l’eau potable. Les membres du groupe citoyen STOP oléoduc Capitale-Nationale demandent au maire Labeaume à ce que ces réponses soient apportées lors de véritables séances de consultations publiques, organisées par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) à l’instar de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), et que TransCanada y participe obligatoirement. Rappelons que la compagnie a toujours refusé de participer à ce genre d’exercice jusqu’ici.

Read More

Partager