Le Front commun pour la transition énergétique demande au premier ministre Philippe Couillard de retirer le projet de loi sur les hydrocarbures

Le Front commun pour la transition énergétique a publié aujourd’hui une lettre ouverte au premier ministre Philippe Couillard afin de lui demander de scinder le projet de loi no 106[1] et d’en retirer le projet de loi sur les hydrocarbures, qui ouvre la porte au développement de la filière pétrolière et gazière sur l’ensemble du territoire québécois. Le projet de loi no 106 a été déposé à la toute fin de la dernière session parlementaire, le 7 juin 2016, et doit faire l’objet de consultations particulières en Commission parlementaire à compter du 16 août prochain. Coalition de plus de 50 groupes citoyens et ONG environnementales, le Front commun estime que le projet de loi no 106 contient des dispositions intéressantes sur la transition énergétique mais que le chapitre IV sur les hydrocarbures, qui est totalement à contre-courant de ces dispositions, doit être mis de côté.

« Québec doit tourner une fois pour toutes la page du rêve de l’or noir et s’engager à fond dans la véritable transition énergétique, sans hydrocarbures fossiles », a déclaré Steven Guilbeault, d’Équiterre.

Read More

Partager

Marche citoyenne jusqu’au BAPE contre Énergie Est !

Mont-Carmel, le 14 mars 2016 — Le jeudi 17 mars à La Pocatière, les comités STOP oléoduc de Kamouraska, Témiscouata et Montmagny-L’Islet invitent la population à venir dire un NON retentissant au projet d’oléoduc Énergie Est lors de la séance du Bureau des audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Cette dernière consultation, qui vient clore la première partie des audiences sur le projet d’oléoduc, abordera la question de «l’acceptabilité sociale». Marche_17-03-2016_Vidéo

Read More

Partager

Premier bilan des Journées citoyennes Sécurité et interventions d’urgence

10nov2015_Trois-Rivières2Le 21 octobre dernier, TransCanada annonçait la tenue de nouvelles portes ouvertes dans huit municipalités québécoises sur le thème de la sécurité. La formule retenue par la compagnie depuis 2013 pour aller à la rencontre de la population a souvent été comparée à une salle de vente par les citoyens qui s’y sont présentés. «Un salon de la mariée», avance une citoyenne. Cette troisième tournée débutée en novembre au Québec ne fait pas exception à la tradition. Mais en 2015, les citoyens étaient bien organisés pour répliquer.

Read More

Partager

Journées citoyennes Sécurité et intervention d’urgence : pour construire un mur social contre Énergie Est

Saint-Augustin-de-Desmaures, 27 octobre 2015 — Le Mouvement STOP oléoduc et la Fondation Coule pas chez nous invitent les citoyens qui souhaitent faire connaître leur rejet du projet d’oléoduc Énergie Est à tenir avec eux une vigile lors des portes ouvertes Journées de la sécurité et des interventions d’urgence organisées par la société TransCanada, du 2 novembre au 16 décembre prochain. Ces rassemblements citoyens — intitulés Journées citoyennes Sécurité et intervention d’urgence —, se tiendront dans les huit municipalités québécoises où auront lieu les Portes ouvertes.  Read More

Partager

Doublons la Marche : un grand succès grâce à la participation citoyenne!

Pour communiqués

 

Québec, le 14 avril 2015 – Plus de 25 000 personnes ont répondu à l’appel et défilé dans les rues de la ville de Québec à l’occasion de la Marche Action Climat ce 11 avril.

« C’est une grande réussite et nous sommes particulièrement fiers de la réponse que nous avons reçue suite à la campagne Doublons la Marche, une collaboration des comités citoyens participant à Coule PAS chez nous, et des organisateurs de la Marche Action Climat, afin de multiplier le nombre de personnes » indique Anne-Céline Guyon, porte-parole de Coule pas chez nous.

Les citoyens et citoyennes ont répondu massivement en participant à cette grande Marche Action Climat, fruit d’une coalition pancanadienne, initiée par le mouvement environnemental québécois en collaboration avec les Premières Nations, les organisations syndicales, les groupes citoyens, les mouvements sociaux et les étudiants. « Tous ensemble, nous avons envoyé un message clair et fort aux premiers ministres du Québec et des provinces : OUI à la protection du climat, NON au projet d’oléoduc de TransCanada et au pétrole issu des sables bitumineux et POUR les énergies renouvelables! », ajoute Anne-Céline Guyon. « Nous faisons tous partie de la solution! Et face aux défis que représentent les changements climatiques, nous avons besoin de toutes les forces créatrices et innovatrices. »

Read More

Partager