Projet Galt de Junex en Gaspésie : STOP oléoduc Montmagny-L’Islet appuie le Camp de la rivière

Camp de la Rivière York © Camille Pilote

Camp de la Rivière York © Camille Pilote

L’Islet, le 22 août 2017 — STOP oléoduc Montmagny-L’Islet appuie les revendications des groupes et des personnes qui animent le Camp de la rivière York à proximité du puits Galt 4 de Junex, en Gaspésie. Nous sommes solidaires de leur résistance non violente et de leur présence rassembleuse. Nous les remercions pour leur travail de sensibilisation. Nous partageons leur détermination à protéger le climat, l’eau et les écosystèmes qui sont mis à risque par les projets d’exploitation des hydrocarbures mais aussi par les projets de transit de pétrole ou de gaz fossile.

Avec la centaine de comités citoyens membres du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ), nous demandons au gouvernement québécois de cesser de mettre l’appareil législatif québécois et nos fonds publics au service de l’industrie pétrolière et gazière. Nous lui demandons au contraire de fermer dès maintenant la porte à tout type d’exploitation d’hydrocarbures fossiles sur l’ensemble du territoire du Québec, comme il l’a fait pour l’île d’Anticosti.
Read More

Partager

STOP oléoduc Montmagny-L’Islet demande l’interruption immédiate des travaux de la compagnie Pétrolia dans la municipalité de Gaspé

L’Islet, le 30 janvier 2015 — Le Comité STOP oléoduc Montmagny-L’Islet appuie le comité Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé et la population de Gaspé qui sont inquiets pour la salubrité de leur eau potable, et demande l’interruption immédiate des travaux d’exploration pétrolière de la compagnie Pétrolia à Gaspé. Celle-ci, par l’entremise de son président, annonçait il y a quelques semaines que le forage du puits Haldimand no 4 était terminé[1]. La compagnie veut à présent obtenir un permis de complétion auprès du ministère de l’Environnement. Il faut se rappeler qu’en 2011, des permis semblables ont permis à Pétrolia de faire des tests d’injectivité au pétrole[2]. La population craint la contamination de son eau potable puisque ces travaux se déroulent à 350 mètres d’un quartier où se retrouvent plus de 400 puits privés.

Read More

Partager

Pour que notre eau reste potable

Lettre à Norbert Morin, Député de la Côte-du-Sud, Assemblée Nationale du Québec

Monsieur le Député,

En tant que citoyens de la Côte-du-Sud, nous nous adressons à vous afin de solliciter votre appui, votre implication et votre engagement dans notre lutte citoyenne pour préserver l’intégrité de notre environnement naturel et plus particulièrement la qualité de notre eau. Nous sommes en effet préoccupés par les risques de contamination des sources d’eau potable, tant ceux associés aux forages avec fracturation hydraulique que ceux reliés au transport des hydrocarbures, entre autres par l’oléoduc Énergie Est de TransCanada projeté sur notre territoire.

Read More

Partager